every drop counts

à Gaza

every drop counts

à Gaza

La situation

À travers tout Gaza, les sources d’eau potable sont extrêmement rares. Environ deux millions de Gazaouis souffrent d’une pénurie d’eau, qui s’aggrave de façon exponentielle durant l’été.

Plus de 97 % de l’eau extraite des réservoirs aquifères de Gaza est impropre à la consommation.

Les inspections de l’eau actuellement faites par la Régie palestinienne des eaux (PWA) et l’Office des eaux des municipalités côtières (CMWU) à Gaza continuent de signaler des concentrations élevées de chlorure, de nitrate et de salinité dans leurs eaux. Cela rend la consommation de l’eau extrêmement dangereuse, entrainant une population entière à avoir peu ou pas d’accès à de l’eau.

90 % des Palestiniens

N’ont pas accès à l’eau

Comment pouvez-vous aider ?

IDRF vise à atteindre le 6e objectif du développement durable de l’eau potable à Gaza en creusant et en construisant cinq puits principaux, fournissant ainsi une source durable d’eau potable aux endroits les plus vulnérables et les plus nécessiteux de Gaza, tels que les hôpitaux, les écoles et les espaces essentiels.

15000 $

Construisez un puits à pompe motorisée

Afin de fournir de l’eau potable à environ 1250 familles

Un seul puits fournit de l’eau à 7500 personnes, 1250 familles.

Peu importe le montant, contribuez à la construction d’un puits.

Construisez un puits, une goutte à la fois.

Construisez un puits, construisez une communauté.

Commencez votre campagne de financement et créez une vague d’impacts positifs sur une communauté.

Questions fréquemment posées

À quelle quantité d’eau potable les locaux auront-ils accès avec ces puits ?

Les puits produiront 20 mètres cubes d’eau par heure. Chaque puits a une capacité de 15 CH (chevaux-vapeur), ce qui permet une consommation directe de cinq heures sans électricité pour les bénéficiaires. De plus, les puits seront munis d’un système chimique impliquant le chlore afin de clarifier l’eau lorsque nécessaire.

Leur utilisation est-elle facile pour les enfants et les personnes âgées ?

Il y a des correspondants communautaires sur place qui aident à coordonner la distribution de l’eau pour les ainés et les enfants. Des jerricanes et de grands réservoirs d’eau sont remplis pour ceux qui ne peuvent pas venir chercher de l’eau par eux-mêmes.

Y a-t-il des couts reliés au maintien ?

Non. Une fois le puits construit, notre équipe à Gaza effectuera des vérifications périodiques afin de s’assurer que les puits fonctionnent bien.

Combien de temps prend la construction d’un puits ?

Vous pouvez vous attendre à recevoir un rapport final concernant la finalisation de votre puits à Gaza dans l’année suivant le versement des fonds à IDRF. Ce rapport contiendra notamment des photos de votre puits en action et plusieurs autres détails importants.

Ces puits ont-ils des avantages supplémentaires ?

Absolument. En raison des pénuries d’eau, les agriculteurs de Gaza sont contraints à modifier leurs moyens traditionnels de subsistance et à cultiver des cultures nécessitant moins d’eau qui sont toutes fois moins rentables. Désormais, à l’aide de ces puits sophistiqués, les agriculteurs pourront irriguer les terres agricoles environnantes et cultiver des agrumes, connus pour être plus rentables puisqu’ils sont exportables.

Ces puits peuvent-ils être qualifiés de Zakat ?

Non. Puisque ces puits appartiennent à toute la communauté, nous ne pouvons pas donner la « propriété » à une seule personne. De plus, il n’est pas garanti que ces puits ne seront utilisés que par des musulmans. C’est pour ses raisons que nous ne pouvons pas considérer ces puits comme faisant partie de la Zakat.

Les puits que nous avons déjà construits