every drop counts

Au Yémen

every drop counts

Au Yémen

La situation

Le gouvernement du Yémen, affaibli par sa fragilité et sa corruption, n’a pas pu adéquatement répondre à la crise de l’eau au Yémen. À cause des conditions hygiéniques précaires et du manque d’équipement nécessaire, les établissements de santé du Yémen sont submergés par les épidémies de choléra et de poliomyélite.

Environ 32 % des cas de choléra au Yémen sont des enfants.

L’épidémie résulte directement du manque d’accès à de l’eau salubre et des sources et infrastructures inadéquates d’eau dans les camps de réfugiés majoritairement peuplés par des personnes déplacées à l’intérieur de son propre pays (PDIP).

Des études ont montré que les pénuries d’eau sont une menace à la sécurité dans les régions caractérisées par une population croissante, des tensions sociales et politiques et des institutions gouvernementales inefficaces et irresponsables – telles qu’au Yémen.

8,7 millions

de femmes et d’enfants sont actuellement dans un besoin criant d’eau salubre et d’assainissement.

Comment pouvez-vous aider ?

IDRF, en partenariat avec les communautés locales, répond à ces crises en construisant des puits à pompe motorisée

5000 $

Construisez 1 puits

 Un seul puits fourni de l’eau à 4656 personnes, 780 familles.

Peu importe le montant, contribuez à la construction d’un puits.

Construisez un puits, une goutte à la fois.

Construisez un puits, construisez une communauté.

Commencez votre campagne de financement et créez une vague d’impacts positifs sur une communauté.

Questions fréquemment posées

Quelle est la différence entre un puits normal et un puits à pompe solaire ?

Un puits normal consiste en un réseau d’alimentation en eau qui pompe l’eau de la nappe phréatique souterraine. Les puits normaux utilisent un moteur fonctionnant à l’essence. Ce moteur pompe l’eau à travers de grands tuyaux que les gens utilisent pour remplir des jerricanes à la consommation d’eau. Un puits à pompe solaire a une configuration très similaire, mais elle fonctionne en utilisant de l’énergie solaire à la place de l’essence pour alimenter son moteur. Cette option est plus respectueuse de l’environnement et est plus durable. Ces deux types de puits ont des pipelines qui irriguent les terres agricoles voisines afin de garantir que les agriculteurs de la région peuvent faire pousser des cultures qui aideront plusieurs familles à survivre le conflit actuel.

Quelle est la taille de ces puits et combien de personnes peuvent-ils servir ?

Environ 780 familles et quelques acres de terres agricoles environnantes peuvent avoir accès à l’eau par ces puits.

Combien de temps prend la construction de ces puits ?

Le conflit actuel et la pandémie ont fait du Yémen une région où il est difficile de travailler. Toutefois, nous fournissons tout de même aux donateurs un délai prévu d’un an à partir de la date où les fonds ont été versés à IDRF pour l’achèvement de la construction du puits. Après l’achèvement du projet, un rapport final qui inclut des photos du puits en action sera envoyé aux donateurs pour leur plus grand plaisir.

Quelle est leur profondeur ?

La plupart des puits attenants aux maisons ont une profondeur de 100 à 800 pieds.

Leur utilisation est-elle facile pour les enfants et les personnes âgées ?

Il y a des correspondants communautaires sur place qui aident à coordonner la distribution de l’eau pour les ainés et les enfants. Des jerricanes et de grands réservoirs d’eau sont remplis pour ceux qui ne peuvent pas venir chercher de l’eau par eux-mêmes..

Y a-t-il des couts reliés au maintien ?

Non. Une fois le puits construit, nos partenaires au Yémen effectuent des vérifications périodiques afin de s’assurer que les puits fonctionnent bien. Puisque le puits appartient à toute la communauté après sa construction, la vaste majorité du maintien est faite par la communauté elle-même — la communauté prend la responsabilité de maintenir le puits sans aides externes.

Les puits que nous avons déjà construits