Zakat construit​

des vies l'espoir l'ambition l'opportunités la confiance

« La ressemblance de ceux qui dépensent leur richesse dans le sentier d’Allah est comme la ressemblance d’un grain qui pousse sept épis, dans chaque épi cent grains. Allah multiplie à qui Il veut. Allah est Omniscient et Omniscient.«

– Coran (2:261)

 

Fitrah ou zakat al-fitr  est une aumône qui doit être distribuée avant la fin du Ramadan. Ce que vous donnez en zakat al-fitr doit être assez pour offrir un repas pour une personne et doit être donné pour le compte de chaque membre de votre famille.

Le coût de la fitrah est de 15$ par personne et peut être confié à IDRF dans le cadre de vos aumônes religieuses obligatoires.

 

 

IDRF fournit la fitrah à Gaza depuis des années et est engagée à assurer que les gens dans le besoin, dont les orphelins, les veuves et les personnes vulnérables, reçoivent non seulement un repas, mais reçoivent aussi assez de nourriture pour l’entièreté du mois de Ramadan.

Dans cette perspective, nous fournissons de la nourriture pour cinq semaines et un cadeau de l’Aïd à plus de 6000 personnes chaque année. Environ 69% de nos bénéficiaires seront des enfants, un quart de ceux-ci âgés de moins de cinq ans.

Impacter

6 000 personnes ont reçu 5 semaines
de nourriture et un cadeau de l’Aïd

Automatisez vos 10 dernières nuits.​

Foire à questions

Quelle est la différence entre la zakat et la zakat al-fitr?

Alors que la zakat al-fitr est un type d’aumône spécifique, la zakat se réfère plutôt à l’aumône en général et est aussi connue sous le nom de zakat al-mal. Les deux sont un moyen de purification et sont des actes d’adoration qui démontrent une gratitude pour les bienfaits de la vie et l’amour pour son voisin – ceux qui sont dans le besoin.

Toutefois, elles diffèrent en ce qui a trait à ceux qui sont éligibles à les recevoir, le montant qui doit être donné et la date à laquelle le don est dû.

Zakat-al-Mal se réfère à de l’argent amassé et est ainsi une purification de ses biens et une obligation pour ceux qui ont une certaine quantité de biens amassés tout au long de l’année. Elle est payable à tout moment. La zakat al-fitr est une obligation pour quiconque est capable de l’offrir, plus précisément ceux qui ont assez à manger pour un jour et une nuit. Ainsi, la zakat al-fitr est un plus petit montant et doit être donnée avant la fin du Ramadan.

Pour le compte de qui suis-je responsable de donner la zakat al-fitr?

La zakat al-fitr doit être payée pour le compte de tous les membres de la famille. Puisqu’il y a une gamme plus vaste de gens qui doivent payer la zakat al-fitr, il est donc de la responsabilité de la personne à charge de la famille de donner pour ceux qui sont sous sa tutelle. Ainsi, pour les enfants et les dépendants, cette tâche incombe aux parents ou aux gardiens.

Quand doit-on donner la zakat al-fitr?

Une des conditions de la zakat al-fitr est qu’elle doit être offerte  pendant le Ramadan  avant que le mois ne vienne à sa fin et plus spécifiquement avant la prière de l’Aïd.

Si elle est donnée plus tard, elle sera traitée comme une aumône générale (sadaqah) et quelconque signification religieuse ou récompense sera moindre. Étant une obligation religieuse, il est très important de garder cela à l’esprit afin d’éviter de donner votre aumône trop tard. Similairement, payer à temps aide IDRF à accomplir sa responsabilité de distribuer ces dons lors du jour de l’Aïd.

À combien s’élève la zakat al-fitr?

Le don doit être assez élevé pour couvrir un repas complet pour une personne, soit 15 $ au minimum pour chaque membre d’une maison ou d’une famille.

Ceci est calculé en fonction de la quantité minimale prescrite par le Prophète (paix et salut sur lui) d’une sa’a de nourriture (env. 2 kg), cette quantité est alors appliquée au coût de denrées de base, telles que la farine, le riz, ou ce qui est généralement disponible dans un pays en particulier.

Qui reçoit mon don?

Depuis plusieurs années, IDRF est dédiée à distribuer la zakat al-fitr à certaines des  familles palestiniennes les plus pauvres de Gaza , dont les veuves, les orphelins et les enfants. Près de 70% des bénéficiaires seront des enfants et un quart de ceux-ci seront âgés de moins de cinq ans.

Grâce à vos dons généreux, nous pouvons non seulement fournir un repas à ceux dans le besoin, mais aussi de la nourriture pour plus de 6000 personnes durant l’entièreté du mois de Ramadan, fournissant ainsi l’équivalent de cinq semaines de nourriture et un cadeau de l’Aïd.

Ceci fait partie d’un projet d’IDRF plus global à Gaza, dans lequel nous achetons la nourriture de la part de plus d’une centaine de fermes à petite échelle, lesquelles nous avons aussi aider avec des formations et des réhabilitations de terres, assurant ainsi leurs moyens de subsistance tout en les aidant à soutenir et à stabiliser le marché économique local.