Fidya/Kaffara

“Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d’Allah ressemblent à un grain d’où naissent sept épis, à cent grains l’épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d’Allah est immense, et Il est Omniscient. ”

 Coran sourate 2 verset 261

Le Ramadan est le mois de la purification, du sacrifice et de la générosité. C’est un mois de jeûne et de dévotion. Il y a toutefois certaines conditions et occasions lors desquelles une personne est incapable de compléter son jeûne obligatoire. À titre de compensation pour ces jeûnes manqués, des dons peuvent être faits afin d’expier l’obligation.

Fidya, and tout comme la Kaffara sont deux types de charité conciliante. Elles sont des dons faits aux nécessiteux au lieu du jeûne. Ces dons bénéficient aux membres de la communauté qui vivent dans des conditions de pauvreté.

Foire aux questions

Quelle est la différence entre la fidya et la kaffara?

La définition de fidya provient du concept de mettre de l’avant quelque chose en remplacement d’une autre. C’est une aumône offerte par ceux qui n’ont pas pu jeûner lors du mois de Ramadan en raison de leur âge avancé, de leur santé précaire, de certaines conditions médicales ou de leur grossesse.

La définition de kaffara se réfère à l’idée de couvrir une erreur ou quelque chose d’incomplet. C’est une aumône donnée lorsqu’un jour de jeûne a été manqué délibérément ou brisé sans raison valide, ou pour le bris d’un engagement ou d’une promesse.

Comment calculer ce que je dois?

La fidya, tout comme la kaffara, sont destinées à nourrir une personne dans le besoin pour chaque jour de jeûne manqué et doivent chacune être calculées comme étant équivalentes au prix d’un repas pour deux personnes, ou deux repas pour une personne. Ceci est calculé comme étant 10$ par jour.

Ce montant est basé sur le prix moyen d’un repas au Canada. Si vous pensez dépenser plus par repas, il est alors possible d’ajuster le prix en conséquence.

La fidya peut être calculée pour n’importe quel nombre de jours individuels ou 300$ pour le mois (de Ramadan) complet. De plus, si cela est possible, les jours de jeûne manqués devraient être redonnés en jeûnant le même nombre de jours manqués.

La kaffara est calculée avec le même montant journalier. Toutefois, l’expiation pour le jeûne brisé délibérément lors du mois de Ramadan est soit de jeûner 60 jours consécutifs après le Ramadan ou, si incapable d’effectuer le jeûne, de nourrir 60 personnes, ce qui équivaut à 30 jours de charité, donc 300$.

 

Qui bénéficie de ma fidya ou de ma kaffara?

À IDRF, votre fidya et kaffara de 10$ par jour soutiennent directement les gens de Gaza avec de la nourriture pour le mois de Ramadan. Nos boîtes de nourriture que nous distribuons à travers les dons de zakat al-fitr, de fidya et de kaffara, fournissent de la nourriture pour cinq semaines et un cadeau de l’Aïd à plus de 6000 personnes chaque année.